3 monuments parmi les plus impressionnants du Chichén Itzá

Rédigé par Fanomezana - - Aucun commentaire

Si l'on souhaite mentionner les sites archéologiques du Mexique, il est difficile de ne pas faire remarquer Chichén Itzá. Ce site est assurément le plus connu du pays. En effet, depuis 2007, Chichén Itzá fait partie des nouvelles merveilles du monde. Il est donc un lieu qu'il ne vous faut pas rater lorsque vous passez dans le Yucatán. Parmi les monuments de ce site, voici trois édifices sur lesquels vous devez particulièrement porter votre attention.

  • La majestueuse Pyramide de Kukulcán

Le site de Chichén Itzá fait partie des sites incontournables pour les vacances sur mesure au Mexique. Parmi les divers monuments présents sur le site, la grande vedette est incontestablement la grande pyramide du nom de Pyramide de Kukulcán. Elle est aussi connue sous l'appellation "El Castillo". Il faut dire qu'on ne peut qu'être impressionné face à cette pyramide.

En effet, elle témoigne du grand savoir-faire architectural et astrologique que possédaient les Mayas. Ce monument prédit avec précision les jours d'équinoxes de mars et de septembre. Lors de ces jours, grâce à un jeu d'ombre, un serpent apparaît comme en mouvent sur la face nord de la pyramide. Au pied de l'escalier de la pyramide se trouvent les deux têtes de serpent représentant le dieu Kulkucán, le Serpent à plumes. C'est son corps (l'ombre) qui apparaît lors des jours d'équinoxes, les têtes parfaitement reliées à ce corps.

  • Le grand terrain de jeu de balle du Chichén Itzá

Derrière le pyramide de Kulkucán se trouve un terrain de jeu de balle. Il s'agit vraisemblablement du plus grand terrain de jeu de balle de toute la Méso-Amérique. Il occupe 166 mètres de long sur 68 mètres de large. Forcément, on se sent petit quand on se trouve au milieu d'un tel terrain de jeu. Sur le site, quatre murs dont deux possédant chacune un anneau par lesquelles il fallait faire entrer la balle. Pour cela, les joueurs pouvaient utiliser le pied droit, les genoux et la hanche. Quand même, quand on voit où est situé l'anneau et quelle est sa dimension, on peut tout à fait se dire que les joueurs de l'époque avaient une sacrée agilité pour pouvoir jouer à ce jeu.

  • L'Observatoire astronomique, témoin de l'ingéniosité des Mayas

L'Observatoire astronomique  du site Chichén Itzá est appelé également El Caracol. Cet Observatoire était utilisé pour étudier l'astrologie, donc les mouvements des étoiles. C'est un édifice bâti aux environs de l'an 1000, toutefois elle impressionne pour une construction de cette époque. En effet, son toit en voûte est des plus singuliers parmi les autres monuments de cette époque précolombienne. Ses ouvertures permettent d'étudier plus particulièrement certains astres. Quatre de ses portes s'ouvrent sur les points cardinaux. En observant ce monument, ce que l'on a en tête c'est qu'il rappelle un peu nos observatoires modernes.

 

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot yqqard ? :